le SANDA : "combat libre" en chinois.

 

 

le SANDA : « combat libre » en chinois.

Le sanshou (散手; sǎnshǒu; lit. « main libre ») ou sanda (散打; sǎndǎ; « combat libre ») est un sport de
combat chinois, un système de sel-défense, ou un combat entre deux compétiteurs. Créé au XXème siècle , le sanshou n’est généralement pas considéré comme un style martial en lui-même, mais plutôt comme l’une des deux composantes de l’entraînement des arts
martiaux chinois, en complément de la pratique des formes (taolu). Il peut être considéré comme la pratique des applications martiales ou bien comme du combat libre.

 

C’est dans des entraînements militaires que le sanshou trouve son origine.

Ce style utilise la défense contre les armes blanches et certaines armes à feu.

Grâce aux bases des arts martiaux chinois existant, les instructeurs militaires Huangpu créèrent ainsi le sanshou.

De cet enseignement en vue de combats rapprochés, les Chinois codifièrent ce style sous la forme de quatre groupes basiques martiaux :

  • da (frapper) : poing, paume, coude, doigts, tête ;
  • tui (shooter) : kick, balayage, genou ;
  • shuai (projeter) : lutte, projection, chute ;
  • na (saisir) : saisies, clés, soumission.

  boxe high kick 2 Séverin Naudet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.